• 1

Un jeu de bonneteau à 4,8 M€ ?

Le titre accrocheur du dernier Fontenay MAG est un vrai mensonge : le chiffre de 4,8 M€ s’applique en réalité … à 2020 !

4,8 M€ correspond à la baisse estimée par l’équipe de la majorité de la DGF de 3,1 M€ en 2020 par rapport à 2012 (estimation DOB), augmenté de l’indice de rémunération des fonctionnaires ; Alors que cette baisse de la DGF en 2016 n’est que de 1,8 M€ par rapport à 2012.

A quoi donc rime ce jeu de bonneteau de DGF entre 2016 et 2020 ?

Certes, on permet au Fontenaisien ‘d’assister’ au Conseil Municipal depuis son fauteuil : c’est la transparence de la vidéo. Mais Laurent Vastel, Directeur de la publication, laisse écrire dans l’organe officiel de la communication de la commune, et en couverture, des contre-vérités grossières !

 

Et à la fin… les impôts augmentent toujours !

Après deux années de mandature, M. Vastel ayant enfin pris la vraie mesure de la situation financière de notre commune, et contrairement à toutes ses promesses de la campagne, augmente les impôts.

 

Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent…

Cette formule a été utilisée à forte dose pour la campagne de nos municipales, en particulier par les 4 listes qui ont composé l’équipe arlequin actuelle.

Ces promesses ont été faites alors que l’on savait que le Gouvernement allait baisser les dotations aux collectivités locales : annonce en 2012, et budget 2013.

 

DOB transparent, mais …

La législation impose à la commune d’organiser un débat d’orientation budgétaire (DOB), dans les 2 mois précédents la délibération du budget primitif de la commune. Le 9 mars 2016, le conseil municipal a donc été invité à débattre sur la politique budgétaire.

La législation est assez vague sur les attendus de ce débat ; Cette année, la majorité s’est imposée un exercice de transparence et de prospective qui n’était pas de mise jusqu’alors.

Le travail prospectif se place dans une vision à 4 ans (2016 à 2020). Cette projection pluriannuelle salutaire, repose sur des hypothèses qui se doivent être sincères pour être crédible, même s’il persiste toujours une part d’incertitude.

FONTENAY-aux-ROSES, un protectorat de CLAMART ?

Le 15 octobre 2015, le Conseil Municipal de Clamart a approuvé la création, avec Fontenay, de la SPLA(1)-Panorama. Le Conseil de Fontenay du 16 novembre doit confirmer cette participation.


La mise en place de cette société pose au moins trois problèmes.

1- La raison d’être, annoncée, de cette société est l’aménagement de la zone du Panorama, qui s’étend sur nos deux villes. Or selon ses statuts, elle a compétence pour la totalité de Fontenay. Clamart étant majoritaire, c’est in fine, son maire qui décidera de l’urbanisme de Fontenay! Mais M. Berger n’a jamais été élu par les Fontenaisiens, et il ne nous rend aucun compte. Il s’agit donc d’un détournement pur et simple de la démocratie.

Fontenay Aux Roses

Fontenay7.jpg