• 1

sans ambuguïté

**Écrit par Section MoDem de Fontenay-Aux-Roses** **le** .

Depuis quelques mois la recomposition du paysage politique est en marche. Cette recomposition autour de nouveaux pôles doit permettre l’éclaircissement autour de projets concurrents. Cette refondation, salutaire, se fait avec de nouveaux venus et également avec des hommes et des femmes déjà engagés. Le bouleversement, en cours, fait bouger des frontières politiques entrainant le repositionnement de partis ou de personnes sur ce nouvel échiquier.

Concernant l’axe des « progressistes », qui intéresse en premier lieu le MoDem, cette recomposition s’élabore autour du projet : une Europe approfondie, une économie libérée, une solidarité adaptée à notre nouveau monde et une moralisation accrue de la vie politique.

Pour réussir la refondation, les acteurs de ce pôle doivent être accueillants et vigilants à tout instant, et ce d’autant plus que l’adhésion est tardive. Pour la clarification, cette attention doit éviter notamment le grand écart qui pourrait être tenté par certain.

Sans prendre comme référence(1) la mise en examen du candidat Philippe PEMEZEC(2), l’annulation par le Conseil Constitutionnel de l’élection de ce candidat aux élections législatives de 2007, rend le soutien à Philippe PEMEZEC en 2017 incompatible de notre projet.

 

(1) il faut savoir respecter le droit de présomption d'innocence

(2) Article du Parisien du 27 avril 2017